Évacuation des aérosols de processus pour dentistes

Évacuation des aérosols dans les cliniques dentaires

La transmission d’infections ou de maladies lors des processus générant des aérosols tels que le fraisage à haute vitesse est une préoccupation grandissante dans la profession dentaire. Cela est lié au risque de contact direct avec de la salive ou du sang, des instruments ou des surfaces contaminés ayant été stérilisés de manière incorrecte ou des fluides respiratoires susceptibles de devenir des aérosols au cours d’une chirurgie dentaire.

Les cliniques dentaires pourraient présenter des risques aussi bien pour les patients que pour les professionnels de la santé dentaire. Les aérosols et les projections produits lors de procédures dentaires peuvent propager les infections au personnel de soins dentaires ainsi qu’aux patients. La transmission de microorganismes peut avoir lieu par contact direct avec des tissus ou des instruments contaminés. De même, le contact direct avec de la salive, du sang ou des particules d’aérosols issues de la salive et de fluides respiratoires pourrait transmettre l’infection.

Les aérosols sont une préoccupation majeure aussi bien en matière de contrôle de l’infection que de santé des travailleurs. Les aérosols peuvent contenir des microbes, des virus, des allergènes potentiellement dangereux ainsi que d’autres substances toxiques susceptibles de nuire au chirurgien dentaire, au patient et à l’assistant dentaire en causant des infections. La force propulsive d’une fraise dentaire à haute vitesse utilisée par exemple avec un système de pulvérisation d’eau, génère des particules aériennes pouvant être dérivées du sang, de débris de dent, de la plaque dentaire, de la salive,  de matériaux de restauration, etc.

Réduction du risque de contamination

Différentes options peuvent être envisagées en matière de contrôle des aérosols dans les cliniques dentaires. Les équipements produisant moins d’aérosols pourraient être utilisés mais sont difficiles à obtenir et des barrières supplémentaires telles que des masques respiratoires ou des écrans faciaux pourraient être utilisés. Un autre exemple des façons de réduire les risques de contamination est l’évacuation des aérosols à la source ou à proximité de la source étant donné que la plupart des aérosols semble se propager vers le thorax du patient, l’opérateur et le visage de l’assistant dentaire.

  • Masques faciaux - un masque chirurgical bien ajusté est préférable au masque en papier pouvant rapidement devenir perméable et inefficace.
  • Protection oculaire - protéger ses yeux des éclaboussures et des aérosols durant la chirurgie dentaire.
  • Vêtements de protection - porter des vêtements de protection couvrant les régions susceptibles d’être contaminées.
  • Nettoyage et décontamination des surfaces - la zone située autour de l’unité dentaire est contaminée par exemple par des projections directes et par le contact des mains gantées avec les surfaces. Le nettoyage de la surface prévient la transmission de l’infection par contact direct avec les mains et l’équipement.
  • Évacuation et ventilation - une bonne ventilation et  une évacuation à la source qui aspire l’aérosol réduisent le risque d’infection et de contamination croisées.

Il est difficile d’éliminer complètement le risque posé par les aérosols dentaires, mais il est possible de minimiser le risque par des précautions relativement simples. L’utilisation routinière de barrières standards telles que des masques et des gants, l’utilisation généralisée de rinçages pré-procéduraux, une évacuation à haut débit et une évacuation à la source sont de potentielles solutions pour réduire les risques.

Une gamme de produits complète

Les bras Nederman BenchTop FX2 , par exemple, (la gamme de produits FX2 ) conviennent parfaitement aux applications nécessitant des bras flexibles, de petite taille et faciles à utiliser pour minimiser les aérosols. Les bras Nederman FX2 sont fournis de façon standard avec une mini-hotte. La mini-hotte constitue également l’interface universelle pour la connexion à d’autres hottes : la hotte combinée ergonomique, la hotte dôme, la hotte à bride et la hotte métallique. Toutes ces hottes peuvent être fixées directement à la mini-hotte, indépendamment de la taille du bras.

Les bras Nederman FX2 sont disponibles dans des kits d’auto-assemblage (Kits d’évacuation Bench Top) comprenant un ventilateur, un filtre, un variateur de vitesse pour le ventilateur, des tuyaux, un support de table et des connecteurs. Aucun conduit n’est nécessaire. Ces kits fournissent une solution rapide et conviviale pour une évacuation optimisée des aérosols.

Contactez Nederman pour vous assister dans le choix de l’équipement d’évacuation convenant à votre lieu de travail. 

 

Bras d’évacuation des produits chimiques FX2 pour contaminants corrosifs

Contactez-nous