Les résultats des tests menés par l'université de Marmara prouvent que les systèmes de contrôle des aérosols réduisent considérablement l'exposition aux aérosols

Extração de aerossóis com braço extrator da Nederman

Pendant la pandémie de COVID-19, les risques sanitaires associés à l'exposition à des aérosols dangereux pendant les procédures dentaires de routine et la transmission potentielle de maladies infectieuses sont devenus encore plus préoccupants. Étant donné la possibilité que les les patients infectés par la COVID-19 transmettent le virus tout en étant asymptomatiques, il faut partir du principe que tous les patients peuvent transmettre la maladie. En tant que couche la plus importante de la stratégie de protection totale, l'efficacité du système de protection contre les maladies amélioré de Nederman a été évaluée en collaboration avec la principale université dentaire d'Istanbul, en Turquie – Faculté de médecine dentaire de Marmara, fondée en 1952.

Défis

Les interventions produisant des aérosols pendant les procédures dentaires créent des concentrations élevées d'aérosols contenant des particules de différentes tailles. Ces dernières contiennent des contaminants, des virus, de la salive, du sang, etc. En raison de la nature même des procédures dentaires, les dentistes travaillent en étroite proximité avec les patients et sont fréquemment exposés à des aérosols et des milieux potentiellement dangereux. Si ce média n'est pas collecté à l'endroit où il est généré, il se propagera et voyagera avec l'air ambiant sur l'équipement et les surfaces, infectant potentiellement le personnel soignant dentaire, les patients, etc. Aucune étude n'était disponible sur un environnement dentaire réel évaluant l'efficacité du système de contrôle des aérosols Nederman, en particulier pendant la période de pandémie.

Solution

Avec la collaboration de la Faculté de médecine dentaire de Marmara, une étude a été réalisée avec quatre types d'opération différents et six cas en utilisant le bras d'aspiration FX2 Nederman, Combi-Hood et le ventilateur de la série N afin d'évaluer l'efficacité du système en comparant les concentrations d'aérosols des cas avec et sans utilisation du système de contrôle des aérosols. L'objectif principal des tests est de voir si le système est capable de réduire la concentration d'aérosols à des niveaux proches des niveaux idéaux en évitant la propagation des aérosols dans la pièce et dans la zone respiratoire du patient et du personnel soignant.

Dentiste sans contrôle des aérosols        Contrôle des aérosols dentaires 

Sans contrôle des aérosols

 

        Avec contrôle des aérosols

Résultat

Il a été observé que sans système de contrôle des aérosols, les concentrations d'aérosols augmentaient considérablement pendant les interventions produisant des aérosols. De plus, après l'activation du système de contrôle des aérosols Nederman, la concentration en aérosols a diminué à un niveau proche des niveaux de référence idéaux. Si les données d'essai complètes sont examinées ensemble, on peut conclure que la zone en rouge des concentrations élevées d'aérosols peut être éliminée avec succès par aspiration des aérosols avant d'être placée dans un environnement contrôlé.

En outre, les quantités observées d'aérosols s'accumulant sur les lunettes, masques et équipements de protection des dentistes ont considérablement diminué et créé un environnement de travail confortable.


Les résultats des tests montrent une réduction sensible de l'exposition aux aérosols chez le dentiste. Les graphiques ci-dessous illustrent cette réduction en montrant la concentration d'aérosol et la taille des particules sans la solution de contrôle des aérosols Nederman en rouge et avec la solution de contrôle des aérosols en bleu.

       

 Particules d'aérosol présentes sans contrôle des aérosols

 

      Particules d'aérosol présentes avec contrôle des aérosols

À la lumière de ces données, la contribution du système de contrôle des aérosols Nederman à la protection des professionnels de la santé dentaire et de l'environnement contre les risques d'aérosols nocifs est claire.

L'université a publié une déclaration recommandant la solution de Nederman pour réduire les aérosols dans les environnements dentaires pour les interventions produisant des aérosols.

Merci à l'université Marmara d'Istanbul, en Turquie, d'avoir collaboré à cette étude.

Vous recherchez une solution de contrôle des aérosols ? Contactez un expert en air propre  de votre région pour commencer !